mercredi 10 mars 2010

Fin de blog

Ca y est, c'est décidé, je raccroche. J'arrête (au moins temporairement) ce blog.

J'arrête en premier lieu pour ma famille à qui je sacrifiais le temps consacré à mon blog.

J'arrête aussi par respect de mes lecteurs (qui étaient devenus de plus en plus nombreux et fidèles) : j'avais ces temps-ci de plus en plus de mal à tenir le rythme infernal du blogueur. Le plus difficile n'est pas toujours de rédiger un billet, mais bien parfois de trouver un thème digne d'intérêt que je puisse rédiger en suffisamment peu de temps le soir, après ma journée de travail.

Et puis j'arrête aussi parce que l'anonymat me pèse : même si j'ai toujours rédigé mes billets avec mesure et dans l'idée que je n'aurai pas à rougir si mon nom était connu, je trouve que l'anonymat -dans mon cas nécessaire pour des raisons personnelles- est une facilité et un risque redoutables. A la suite d'une erreur informatique (et je bats ma coulpe, son nom apparaissait sur certains des méls que j'envoyais), je découvre par exemple qu'on soupçonne quelqu'un d'être l'auteur de mon blog. Je m'en suis excusé et m'en excuse à nouveau.

Voilà, je suis cependant très heureux d'avoir pu échanger avec certains de mes lecteurs réguliers : Terminalix, ariel, Tristram, Ivecome. Leurs commentaires étaient toujours instructifs et argumentés finement : il m'est même parfois arrivé de rédiger en billet pour pouvoir lire leurs commentaires. S'ils veulent m'écrire directement, ça sera toujours avec plaisir que je leur répondrai.

23 commentaires:

Disparitus a dit…

Oh rage, Oh désespoir, non 4E, ne t'éteins pas, brille dans la nuit étoilée de la blogosphère inconnue, telle une centrale électrique qui irradie ses concitoyens, les bugs font partie de la vie, Hadopi, Loppsi, Hips hips et les blogs aussi !

ariel a dit…

C'est effectivement bien dommage. Mais je comprends que ce soit une activité particulièrement chronophage et c'est parfois dommage de passer à coté de choses importantes comme la famille.

Si tu as besoin de renseignements concernant les aspects techniques (ou autre) du nucléaire français et international, n'hésite pas.
Je n'ai pas ton adresse mais tu dois avoir la mienne par le biais des commentaires !

Et bonne chance pour la suite !


@Disparitus : Une centrale n'irradie pas ses concitoyens ! En tout cas pas une centrale nucléaire. C'est en revanche plus vrai pour les centrales au charbon qui émettent des tonnes d'Uranium dans l'atmosphère (qui se dépose rapidement).
Pour anecdote, en Belgique, les balises de surveillance radiologique du SCK-CEN et Belgoprocess (qui regroupent 3 réacteurs nucléaires + l'ensemble des déchets nucléaire belge depuis 50 ans) se déclenchent quand les péniches de charbon passent sur le canal ou que la centrale au charbon voisine tourne à plein !

Un lien sur la concentration en Uranium dans le charbon : http://pubs.usgs.gov/fs/1997/fs163-97/FS-163-97.html

N. a dit…

Schade ! Mais par expérience, "qui a bu, boira", alors je vous dis à très bientôt peut-être :-)

Tristram a dit…

À peine je découvre le blog, et hop ! il disparait.

Merci pour tous ces articles et un point de vue sur certaines problématiques souvent nouveau pour moi.

Je suis étonné (mais flatté) d'être cité, alors que je ne suis pas un expert du domaine énergétique (au moins ça me remotive pour envisager une conversion ;) si quelqu'un a boulot à me proposer...)

Profite bien de ta famille !

ieg staffmember a dit…

Je suis de cette masse de lecteurs silencieux. Je voulais simplement vous remercier pour vos billets (et les commentaires souvent pertinents). Les blogs de qualité sont rares, et vous en faisiez partie.

Bon vent.

ieg staffmember a dit…

Je suis de cette masse de lecteurs silencieux. Je voulais simplement vous remercier pour vos billets (et les commentaires souvent pertinents). Les blogs de qualité sont rares, et vous en faisiez partie.

Bon vent.

Gaël a dit…

pas mieux que Disparitus, lève le pied mais reviens nous voir de temps en temps !

Nicolas a dit…

Arg ! Il est interdit d'arrêter un blog !

VM a dit…

Dont acte ! Félicitations pour ce blog en tout cas et à bientôt.

Disparita a dit…

Je pense, 4E, que ta réponse à Disp mérite d'être davantage étoffée et qu'un nouveau billet sur le sujet s'impose !
A moins que, lassé des fenêtres virtuelles, tu sois désormais plus pré-occupé par les économies énergétiques qui pourront être réalisées grâce aux futures nouvelles vraies fenêtres...
Peu concernée par les sujets si techniques de tes billets, j'étais toutefois très admirative de ta rigueur, de la clarté de tes raisonnements et ... de tes graphiques, bon sang !!! Bravo et à bientôt !

Disparita a dit…

Mea culpa ; c'est Ariel qui a répondu à Disp !

Energie2007 a dit…

Ah non !
Vous n'avez pas le droit de nous faire ça !

4E a dit…

@Disparitus,
je lirai toujours ton blog, même si tu me parais un peu paresseux ces temps-ci... A quand la bière ?

@ariel,
merci de ton gentil commentaire. Je ne peux connaître ton adresse mél par le biais des commentaires. Il faut que tu m'écrives à 4edslememepanier@gmail.com (attention, dans s'écrit ici ds...).
Lis-bien ce qu'écrivait Disparitus : il ne parlait pas des centrales nucléaires (mais il y pensait fortement, je le connais !).


@N,
je crois que je reviendrai, mais quand ?

@Tristram,
Merci. J'appréciais tes commentaires.

@ieg staffmember (tout un programme !, sachant qu'ieg veut dire "industries électriques et gazières"). Merci.

@Gaël,
Merci. Je suis troublé par le commentaire "pas mieux que Disparitus"...

@VM,
c'était bien le moins. On reste en contact je pense.

@Nicolas,
l'autre Nicolas t'a bien influencé : il n'est donc plus interdit d'interdire selon toi. Bon, je plaisante.

@Disparita,
j'aimais faire des graphiques le soir au coin de mon bureau...

@Energie2007,
attention : je suis peut-être votre épouse et c'est pour vous consacrer plus de temps que j'arrête...

claire a dit…

bon, moi qui travaille à EDF dans ...le gaz, J'adorais lire ton blog tellement pertinent.
A bientôt j'espère!

Ivecome a dit…

Je crois que mes petits camarades ont bien résumé mon sentiment : je suis partagé entre la compréhension vu que c'est pour la bonne cause et une tristesse certaine de devoir me passer momentanément de tes lumières et de ce savant mélange de leçons et de discussions (l'émotion génère le tutoiement ;-) ).

Quoi qu'il en soit, profite bien des tiens, n'hésite pas à revenir quand tu trouves un peu de temps.

A bientôt par mail

ana a dit…

Bouh ! Nous voilà orphelins. 4E me manquera, merci pour ce précieux travail.

Terminalix a dit…

Rhazut, voilà un blog instructif et intelligent qui s'éteint... Temporairement j'espère.

Pour ce qui concerne l'anonymat, il est hélas bien obligé de nos jours, surtout si on se met à parler de choses qui, pour ce qui me concerne en tout cas, touchent à notre profession. Les grandes oreilles ne sont jamais bien loin, et il est des choses qu'on ne peut dire ouvertement maintenant.

Néanmoins, je ne puis lutter contre le premier argument invoqué dans ce billet, donc merci pour toutes ces informations pertinentes, je garderai un œil attentif sur le flux RSS pour guetter une éventuelle reprise.

Bonne observation du vingt-quatrième cycle...

jeanguy a dit…

argh, je suis déçu que tu arrêtes ton blog, je l'ai découvert que très récemment et il est riche en information et commentaire

mais comme toujours, priorité à la vie de famille

bon courage

Anonyme a dit…

Bonjour !

Je vous avais contacté récemment pour vous inviter à un colloque (pour vous situer qui écrit)...

Je lis aujourd'hui que vous arrêtez ce blog et c'est bien triste. Vous faisiez des articles clairs avec un langage plus à la portée de tous que n'importe quelle publication que j'ai pu lire avant... ce qui n'est pas évident avec des sujets aussi pointus.

bref, c'était un vrai plaisir de vous suivre...

Bonne route pour la suite de vos aventures !!!

simple citoyen a dit…

Merci en tout cas 4E de bien avoir voulu partager avec nous, sinon pour nous, ces analyses, votre temps et celui de ceux qui vous sont chers.
N'hésitez pas à nous mettre un billet de passage de temps à autre.
Une petite question: allez-vous laisser en ligne votre blog de toute manière?
Je ne suis pas le seul à y revenir souvent, à la racherche d'une référence, d'un billet qu'on a eu le temps de lire, mais en diagonale et de tous ceux qu'on a pas lu ou qu'on voudrait partager parceque vous avez été fort prolixe!
Sincères remerciements donc et bonne vie!

Pierrot a dit…

Merci

Anonyme a dit…

Dommage la fin du blog, surtout qu'il y a a décortiquerait ERDF comme jamais

Anonyme a dit…

Plutôt a décortiquer, parti trop vite