dimanche 10 janvier 2010

Google devient négociant en Energie

Dans un article sur son blog du 7 janvier, le New York Times annonce que Google a demandé au gouvernement américain (la FERC) l'autorisation de "vendre et acheter" de l'énergie.

L'objectif de Google n'est pas de faire concurrence aux EDFs locaux. Non, il vise simplement à pouvoir mieux couvrir ses besoins en énergie renouvelables pour couvrir la consommation de ses serveurs informatiques.

Google (qui héberge mon blog) se montre très concerné par les problèmes de développement durable, mais la transparence n'est quand même pas totale. Je n'ai pas réussi à savoir sur quelle était la consommation totale en énergie de ses serveurs...

1 commentaire:

Ivecome a dit…

En 2007 il y avait eu plusieurs articles sur le sujet de la consommation de Google. Je n'ai pas retrouvé ceux auxquels je pensais, mais j'ai retrouvé celui du Monde qui mentionnait une conso estimée à 2 TWh.