lundi 14 septembre 2009

Henri P, Henri G, Pierre G et les autres

L'éventuel remplacement de Pierre Gadonneix continue à alimenter la machine à rumeurs. Après avoir été annoncé comme quasiment nommé à la Présidence d'EDF par Le Point, voici que Henri Proglio n'aurait plus les faveurs de l'Elysée, d'après le Monde.
Cette saga indino-estivale (je veux dire, typique de l'été indien) n'est pas sans rappeler la précédente : la succession de François Roussely à l'été 2004.
Si ça se trouve, un "outsider" sortira au dernier moment pour rafler la mise. "La mise", les choses sont vites dites, car les aventures nucléaires de M. Gadonneix ont coûté très cher à l'entreprise publique.

1 commentaire:

Disparitus a dit…

j'ai été contacté, je monte une équipe, tu seras en charge du démantèlement nucléaire, de l'étude du soleil et des call centers d'explications de factures aux consommateurs. Cela s'appelera la DDNESCCEFC.

Vous pourrez utiliser des milliers de jours / hommes de consulting bien entendu mais à une seule condition, leurs études doivent sur le même sujet se contredire.