mardi 5 mai 2009

Quand EDF vend les bijoux de la Couronne

C'était une des plus grandes fiertés d'EDF : être le distributeur d'électricité de Londres (et de quelques autres régions britanniques). On vous faisait visiter le poste source enterré sous Leicester Square et on vous disait, en montrant un gros coupe-circuit, qu'il alimentait directement Buckingham Palace. C'était en quelque sorte le bijoux d'EDF.
A cours de cash après ses rachats de British Energy au Royaume-Uni et de Constellation aux Etats-Unis, EDF pense à vendre les réseaux de distribution d'EDF Energy en Grande-Bretagne. C'est ce qu'annonce le Financial Times d'hier.
Mais les conditions ne sont pas les meilleures pour vendre une telle entreprise, et le cours de la Livre Sterling est déprimé . Les temps sont durs, et après avoir payé le graphite gaz à prix d'or, EDF s'apprêterait-il à vendre ses bijoux à prix de plomb ?

1 commentaire:

Disparitus a dit…

Vendre les bijoux de famille, n'est ce pas synonyme d'un problème de cash...