lundi 13 avril 2009

Questions sur le nucléaire

Dans son livre intitulé "Quelles énergies pour demain? " publié en novembre 2004, Robert Dautray prenait des positions perturbantes sur la question du nucléaire civil.

Perturbantes tout d'abord par la personnalité qui en était l'auteur : même si le rôle exact de M. Dautray dans la paternité de la bombe H est contesté, M. Dautray n'en reste pas moins une personnalité éminente, académicien et ancien Haut Commissaire à l'énergie atomique.

Perturbantes enfin et surtout par leur contenu. M. Dautray s'interrogeait en effet en particulier sur la question des déchets nucléaires, et plus particulièrement du plutonium (et de ses descendants, tels le Curium 244) produit dans nos centrales nucléaires civil. Il indiquait ainsi "Qui est prêt au dialogue scientifique et rationnel sur ce sujet du plutonium ? On n'évitera pas, un jour ou l'autre, de faire un "plan plutonium", car ce problème n'a pas aujourd'hui de solution scientifique et technique reconnue, complètement évaluée et maîtrisée expérimentalement" et s'interrogeait ensuite "encore faudrait-il qu'existe en France une politique du plutonium et de ses descendants. [...] Tôt ou tard, les Français souffriront dans leur chair de cette absence".

Disons le tout net : l'auteur de ce blog n'est pas anti-nucléaire, mais il est de ceux qui pensent que ce "moindre mal nécessaire" qu'est le nucléaire n'est acceptable qu'avec une totale transparence des débats sur les questions fondamentales que sont la sûreté des installations, les risques de proliférations et le sort des déchets nucléaires.

2 commentaires:

Disparitus a dit…

Il faut lutter contre le Lobby incessant d'EDF sur le nucléaire.

De toute façon, il n'est plus temps de faire face au réchauffement climatique par le nucléaire.

Revenons dans la forêt ! Cultivons notre jardin !

http://disparitus.blogspot.com/

Galouzeaudumodem a dit…

EDF au poteau ... électri...