mercredi 25 mars 2009

7,7 millions d'euros de stocks options pour M. Mestrallet

Suez Gaz de France ne se contente pas de négocier des baisses de tarifs largement insuffisantes. Par un effet qui n'a bien sûr rien à voir avec les vases communicants, leurs dirigeants ont visiblement négocié des stocks options fort confortables qui auraient été valorisées à 7,7 millions pour M. Mestrallet et 2,8 millions pour M. Cirelli. C'est en tout cas ce que révélait hier le journal en ligne Mediapart.

1 commentaire:

Disparitus a dit…

Il faut écrire à Libé, ils sont friands en ce moment de ce type d'info. Chaque jour, ils se plaisent à sortir un nouveau cas.

Vôtre disparitus